Les Soldats du 18e siècle

Les Soldats du 18e siècle

Album photos - Images



Monnaie Française : 1/2 sol de Louis XVI. Date : 1778.


(Ref : AUT = T de FOu)


INFANTERIE DE LIGNE 1786-1792
INFANTERIE DE LIGNE 1786-1792 :

 

Cette photo présente un ensemble de 84 boutons régimentés d'infanterie de ligne...

 

Il s'agit soit de gros ou de petits modules en bronze (jaune) ou en étain (blanc)

 

 1er RI (régiment étranger ou cavalerie ?)

 

10e RI : (boutons jaunes à l'ordonnance du 1er octobre 1786) : Ancien régiment "NEUSTRIE"

 

11e RI : Ancien régiment "LA MARINE"

 

28e RI (boutons blancs à l'ordonnance du 1er avril 1791) conjointement au 29e RI (boutons jaunes à l'ordonnance du 1er octobre 1786) : Ancien régiment "DU MAINE"

 

35e RI (boutons blancs à l'ordonnance du 1er avril 1791) : Ancien régiment "AQUITAINE"

 

39e RI (boutons jaunes à l'ordonnance du 1er avril 1791) : Ancien régiment "ILE-DE-FRANCE"

 

42e RI (boutons blancs à l'ordonnance du 1er avril 1791) conjointement au 43e RI (boutons jaunes à l'ordonnance du 1er octobre 1786) : Ancien régiment "LIMOUSIN"

 

50e RI (boutons jaunes à l'ordonnance du 1er avril 1791) : Ancien régiment "HAINAUT"

 

51e RI (boutons jaunes à l'ordonnance du 1er avril 1791) conjointement au 52e RI (boutons jaunes à l'ordonnance du 1er octobre 1786) : Ancien régiment "LA SARRE"

 

70e RI (boutons jaunes changés en boutons blancs à la modification du 15 janvier 1792 de l'ordonnance du 1er avril 1791) conjointement au 73e RI (boutons jaunes à l'ordonnance du 1er octobre 1786) : Ancien régiment "MEDOC"

 

72e RI (boutons blancs changés en boutons jaunes à la modification du 15 janvier 1792 de l'ordonnance du 1er avril 1791) : Ancien régiment "VEXIN"

 

74e RI (boutons blancs à l'ordonnance du Ier octobre 1786 depuis le réglement de 1779) : Ancien régiment du "VIVARAIS"

 

79e RI (boutons blancs changés en boutons jaunes à la modification du 15 janvier 1792 de l'ordonnance du 1er avril 1791) : Ancien régiment "BOULONNAIS"

 

91e RI (boutons blancs à l'ordonnance du 1er avril 1791) conjointement au 94e RI (boutons blancs à l'ordonnance du 1er octobre 1786) : Ancien régiment "BARROIS"

 

101e RI (boutons blancs à l'ordonnance du 1er avril 1791) : Ancien régiment "ROYAL-LIEGEOIS"

 

107e RI : Ancient régiment "PONDICHERY"

 

A noter qu'on ne renouvellait les habits (qui devaient durer 3 ans) que par tiers chaque année, ce qui explique la cohabitation entre "anciens" et "nouveaux" boutons et ce malgré les différentes ordonnances...

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


INFANTERIE DE LIGNE 1792-1793
INFANTERIE DE LIGNE 1792-1793 :

 

Lorsque la Convention Nationale succéda à l'Assemblée législative (le 20 septembre 1792), elle déclara l'abolition de la Royauté et proclama la République (le 21 septembre 1792), l'infanterie de ligne comptait 100 régiments...

Dés le 4 octobre 1792, le bouton devint modèle unique "passe partout" pour tous les régiments, remplacant ainsi les boutons numérotés.

 

Les 78 boutons présentés ici correspondent bien aux nombreuses variantes produites à l'époque...

Ils représentent tous le faisceau de licteur surmonté du bonnet phrygien avec le marquage "REPUBLIQUE FRANCAISE"

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


PHOTO DE FAMILLE
PHOTO DE FAMILLE :

 

Voici une photo de famille présentant différents calibres de biscaïens...

 


GARDES NATIONALES 1789-1790
GARDES NATIONALES 1789-1790 :

 

A Paris, le 13 juillet 1789, des citadins en état de porter les armes se réunirent en un corps de "milice bourgeoise", pour réprimer le plus promptement possible les désordres et les excés de toutes sortes qui se commettaient contre les personnes et les propriétés de la ville. 3 jours aprés ce corps prenait le titre de "garde nationale Parisienne". Son organisation fut rendue définitive le 31 juillet.

 

A l'instar de Paris, certaines villes qui possédaient une "garde" ou "milice bourgeoise", dénommèrent celle-ci "garde nationale" ou "milice nationale", pendant que d'autres cités et des communes s'empressèrent d'organiser des "sections, compagnies ou bataillons" de citoyens armés sous les noms de "gardes nationales", "troupes nationales", "légions", "volontaires", etc... suivis des noms des localités où ces divers corps furent constitués...

 

Les deux boutons présentés ici correspondent à des modèles "passe-partout"

Le bouton de droite est marqué "GARDE NATIONALE DE FRANCE"

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 

 

 


GARDES NATIONALES 1790
GARDES NATIONALES 1790 :

 

Par décret du 26 février 1790 l'Assemblée Nationale divisa la France en 83 départements et chaque département en districts, désignés sous le nom des localités qui furent appelées à en constituer les chefs-lieux   ...

 

DISTRICT DE SAINT PONS (département de l'Hérault)

Ces boutons correspondent au décret du 5 septembre 1790

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


GARDES NATIONALES 1790
GARDES NATIONALES 1790 :

 

Par décret du 26 février 1790 l'Assemblée Nationale divisa la France en 83 départements et chaque département en districts, désignés sous le nom des localités qui furent appelées à en constituer les chefs-lieux   ...

 

DISTRICT DE CASTRES (département du Tarn)

Ce bouton correspond au décret du 5 septembre 1790

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


GARDES NATIONALES 1790
GARDES NATIONALES 1790 :

 

Par décret du 26 février 1790 l'Assemblée Nationale divisa la France en 83 départements et chaque département en districts, désignés sous le nom des localités qui furent appelées à en constituer les chefs-lieux   ...

 

DISTRICT DE GRASSE (département du Var)

Ce bouton correspond au décret du 5 septembre 1790

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


GARDES NATIONALES 1790
GARDES NATIONALES 1790 :

 

Par décret du 26 février 1790 l'Assemblée Nationale divisa la France en 83 départements et chaque département en districts, désignés sous le nom des localités qui furent appelées à en constituer les chefs-lieux   ...

 

DISTRICT DE TOULOUSE (département de Haute-Garonne)

Ces boutons correspondent au décret du 23 décembre 1790

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


GARDES NATIONALES 1790
GARDES NATIONALES 1790 :

 

Par décret du 26 février 1790 l'Assemblée Nationale divisa la France en 83 départements et chaque département en districts, désignés sous le nom des localités qui furent appelées à en constituer les chefs-lieux ...

 

DISTRICT DE LAVAUR (département du Tarn)

Ces boutons correspondent au décret du 5 septembre 1790

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


GARDES NATIONALES 1790
GARDES NATIONALES 1790 :

 

Par décret du 26 février 1790 l'Assemblée Nationale divisa la France en 83 départements et chaque département en districts, désignés sous le nom des localités qui furent appelées à en constituer les chefs-lieux   ...

 

DISTRICT D'AGEN (département du Lot-et-Garonne)

Ces boutons correspondent au décret du 7 septembre 1790

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


GARDES NATIONALES 1790
GARDES NATIONALES 1790 :

 

Par décret du 26 février 1790 l'Assemblée Nationale divisa la France en 83 départements et chaque département en districts, désignés sous le nom des localités qui furent appelées à en constituer les chefs-lieux   ...

 

DISTRICT DE GRENOBLE (département de l'Isère)

Ces boutons correspondent au décret du 23 décembre 1790

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


Biscaïens
Biscaïens :

 

Ensemble de biscaïens de différentes tailles... Il sont de nationalités française, autrichienne ou piémontaise...

 


Artisanat de soldats
Artisanat de soldats :

 

Superbe miniature en plomb d'un canon...

 

Il est fait de manière artisanale probablement à partir de balles de mousquet...

Le fut est creux et une lumière y est perçée... L'intérieur est rempli de résidus de poudre !

 

Il existe plusieurs pièces de ce genre dans la documentation connue...

Généralement ces petits "jouets" sont en cuivre ou en bronze...

Ils étaient capables de lancer des petites boulettes ou des petits graviers...

 


GARDES NATIONALES 1790
GARDES NATIONALES 1790 :

 

Par décret du 26 février 1790 l'Assemblée Nationale divisa la France en 83 départements et chaque département en districts, désignés sous le nom des localités qui furent appelées à en constituer les chefs-lieux   ...

 

DISTRICT DE LA TOUR-DU-PIN (département de l'Isère)

Le bouton de gauche correspond au décret du 5 septembre 1790

Le bouton de droite correspond au décret du 23 décembre 1790

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


 

Etrange artisanat de soldat en plomb...

 

Il présente la gravure stylisée d'une croix tréflée identique à celle que l'on retrouve sur les monnaies de Savoie notamment...

 

L'objet a par la suite était percé sans doute avec une pointe chauffée au rouge car les bourrelets du trou montrent un aspect lisse de fusion...

 


Restes de charbon de bois...


BOUTEILLE
BOUTEILLE :

 

Voici un goulot de bouteille ou flacon en verre...

Il peut peut être également s'agir d'un reste de gourde en verre clissé ?

 

Je suis à la recherche de photos de ce type de gourde en verre

 


GARDES NATIONALES 1790
GARDES NATIONALES 1790 :

 

Par décret du 26 février 1790 l'Assemblée Nationale divisa la France en 83 départements et chaque département en districts, désignés sous le nom des localités qui furent appelées à en constituer les chefs-lieux   ...

 

DISTRICT DE MARSEILLE (département des Bouches-du-Rhône)

Ce bouton correspond au décret du 5 septembre 1790

 

(Source : Le Bouton d'uniforme Français, L. FALLOU)

 


Photo de famille...
Photo de famille... :

 

Voilà une petite photo de famille de l'ensemble des baïonnettes...

 



Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser